A Gap comme ailleurs, les commerçants, artisans, producteurs locaux sortiront terriblement affaiblis de  la période de confinement qui vient de s’achever.

La commune doit se tenir à leurs côtés pour leur permettre de se relever après l’arrêt total de plusieurs semaines de leur activité ou d’une grande baisse de leur chiffre d’affaires.

Nous proposons donc une série de mesures simples et rapides qui relèvent de la municipalité ou de l’agglomération afin de favoriser la relance de leur activité :

  1. Mise en place d’un fond de portage des loyers qui proposera la prise en charge d’une partie des loyers et l’étalement dans le temps du paiement du reste des mensualités. Nous proposons également d’associer à cette démarche les propriétaires des baux commerciaux afin de les inciter à participer la reprise des activités.
  2. Création de nouvelles pistes cyclables pour faciliter l’accès au centre-ville mise en place de navettes régulières (toutes les 15mn) vers tous les parkings relais de la ville et leur aménagement pour les rendre fonctionnels et attractifs et extension à 2 heures de la gratuité du stationnement en centre-ville jusqu’à la fin de l’été.
  3. Exonération temporaire des redevances, pour les producteurs locaux, pour les emplacements sur les marchés du mercredi, du vendredi et du samedi.
  4. Possibilité pour les producteurs locaux de s’installer et de vendre sur des emplacements non réservés habituellement aux marchés (parkings relais par exemple). Cette possibilité pourrait être également élargie aux AMAP, “drive fermiers” et autres circuits courts.
  5. Exonération des redevances pour les commerçants, artisans et producteurs locaux pour la prochaine foire d’automne.
  6. Accompagnement à la création, le développement et la mutualisation de nouveaux services commerciaux au centre-ville comme nous le préconisions dans notre projet, notamment la livraison à domicile ou encore la garde des enfants durant la période de courses.
  7.  En lien avec le Département et la Communauté d’Agglomération, mise en place d’un dispositif pour accompagner les commerçants, artisans et producteurs dans le remboursement du “Prêt Garanti par l’Etat” actuellement proposé.
  8. En s’inspirant de la plateforme CCI et en s’appuyant sur l’incubateur Gaaap, accompagner les commerçants, les artisans et les producteurs dans le développement de leur communication pour valoriser leur activité et développer des initiatives (paniers, regroupements d’artisans,...)
  9. Aider à organiser l’espace public pour faciliter la distanciation physique : organisation des files d’attentes extérieures, réaménagement des terrasses des cafés et restaurants.

Nous comptons également sur la responsabilité de chacune et chacun d’entre nous afin d’amplifier le mouvement que nous constatons depuis quelques semaines, d’un retour à des consommations plus responsables, plus locales. Nos commerçants, artisans, producteurs auront besoin de nous tous. La mairie doit prendre sa part. La construction  d’un monde plus écologiste, plus humain et solidaire dépend de chacun de nous.